Communications


______________________________________________________________
Grenoble à Coeur fait LE BILAN
le bilan sur place Gre'net après 3 ans de CVCM
le bilan sur Médiapart après 3 ans de CVCM
Déplacements et qualité de l'air : discours et réalité à Grenoble
___________________________________________________________________________


29 avril 2021 - communiqué de presse : Innovons avec une Zone de Rencontre de large périmètre à Sainte-Claire / Notre-Dame 
exemple de signalisation en entrée de zone de rencontre
7 avril 2021 - communiqué de presse : Pour que vive le quartier des Halles
16 février 2021 - 50 000 décès prématurés en Europe dont 100 000 en France ?
Bien sûr que non. Ce titre montre à quel point les publications sur l'impact de la pollution sont théoriques et se contredisent entre elles, mais font le buzz chez les média et les politiques. Une seule chose est claire : il y a unanimité à désigner coupables les PM2.5, dont le chauffage au bois en est le principal émetteur.
11 février 2021 - Grenoble, Zone de Fort Enfumage (ZFE)

Selon le nouvel indice Atmo, la ville dernière de la classe France est celle conduite par Eric Piolle. Il fait diversion en pointant du doigt le diesel alors que les causes sont le chauffage "vert" au bois et l'augmentation volontaire des embouteillages.

10 février 2021 - Sainte Claire : Après l'échec de CVCM, plus de CVCM
Sortie de nulle part et sans avoir figuré au programme électoral du Maire, l'annonce de fermer le secteur Sainte Claire et Notre Dame vient d'être faite. Oublié le Coeur de Métropole, c'est l'opération ... petit coeur de village. Mais rien n'est encore fait.
19 septembre 2020 - Où en sont les chiffres du vélo ?
Alors que la com' donne à fond, quelle est la réalité ? Il passe 5 fois moins de vélos sur Rey-Sembat qu'il ne passait de véhicules de trafic local.


15 juillet 2020 - Pollution : la RESPONSABILITE de GRENOBLE dans la condamnation par le Conseil d'Etat
Et ce que nous avions prédit arriva !

19 juin 2020 - Pollution + Embouteillages : Grenoble lanterne rouge
Planète ? Europe ? France ? Pour être sérieux, il faut commencer par le commencement. Quelle est la réalité quand on compare 2019 à 2014 pour les quatre métropoles d'Auvergne Rhône Alpes ?
cliquer ici pour lire le communiqué de presse

12 juin 2020 - Le vélo en baisse en ville
Les compteurs à vélos urbains sont en dessous du niveau d'avant le confinement et la fréquentation des fameuses Chronovélo est très faible. Les pistes "temporaires" s'avèrent bien moins justifiées par le Covid que par le programme électoral du maire sortant.
photo fournie par un usager de l'Av. Marcellin Berthelot qui a vu sept fois le feu au rouge avant de pouvoir passer !

10 juin 2020 - Communiqué de presse
Encore un petit effort, Atmo AuRA, et vous verrez que nous avions raison sur tout.
cliquer ici pour lire le communiqué de presse

28 mai 2020 – DÉCROCHAGE de GRENOBLE
Politique, pollution : bas les masques !
L'envolée des embouteillages initiée par CVCM a augmenté le niveau "de fond" de la pollution au NO2 pour une partie significative de la population. L'impact est variable selon qu'on vit à proximité ou à distance d'axes de circulation. Grenoble a décroché de la tendance générale d'amélioration de la qualité de l'air. En cinq ans, l'écart est en moyenne de 11% avec les autres métropoles d'AuRA.
Grenoble décroche. La tendance normale de baisse du NO2 est manifestement contrecarrée.
cliquer ici pour lire le communiqué ainsi que les demandes qui y sont faites

6 mai 2020 - POLLUTION : 4 demandes précises pour le "monde d'après"
La lutte pour l’amélioration de la qualité de l’air doit partir des faits. Cette lettre les récapitule, certains sont liés au Covid-19. Aussi demandons-nous, au vu de l’ensemble de ces faits, que la lutte contre la pollution à Grenoble soit ordonnée et ait donc pour priorité la réduction des particules fines PM10 et PM2,5.
Ceci nécessite une attitude et une gestion des affaires locales très différentes de celles qui ont eu cours dans le monde d’avant de ces six dernières années. Cette lettre explique pourquoi et formule quatre demandes précises pour le monde d’après.
La pollution aux particules fines PM2,5 mesurée à la station Atmo de la Villeneuve.

17 avril 2020 - POLLUTION : que démontre le CONFINEMENT ?
Ils savaient, ils ont fermé les yeux, ils ont fait croire que c'était la voiture. Mais la pollution aux particules fines (les PM10 et PM2,5) n'a pas baissé avec le confinement. Pourquoi ? Les grenoblois ont le droit de savoir.
En AuRA, 70% des PM2,5 cancérigènes viennent du secteur résidentiel, quasi exclusivement du chauffage au bois. 
Le diesel ne compte que pour 7%.
cliquer ici pour lire le communiqué : NOS POUMONS NE DISENT PAS MERCI

1 mars 2020 - Le plan de circulation de "CVCM" est-il légal ?
Sur la base du droit européen et du jugement du Tribunal Administratif de Lyon, la réponse à la question est : non, le plan de circulation de CVCM n'est pas légal. Lisez pour TOUT savoir.
cliquer ici pour lire le bulletin d'information

11 février 2020 - Vélo : Tous les faits
De très lourdes dépenses ont été faites pour CVCM-Chronovélo mais le résultat promis (tripler l'utilisation du vélo) est bien loin d'être au rendez vous. Le baromètre de la FUB montre 3135 points noirs et l'insatisfaction des cyclistes métropolitains. Comment en sommes nous arrivés là ? Lisez pour TOUT savoir.
cliquer ici pour lire le bulletin d'information

5 février 2020 - Congestion : Tous les faits
Grenoble est confirmée comme étant la 4ème ville la plus embouteillée de France, au même niveau que Paris, Marseille et Bordeaux qui sont de bien plus grosses métropoles. Comment en sommes nous arrivés là ? Lisez pour TOUT savoir.
cliquer ici pour lire le bulletin d'information

23 janvier 2020 - CVCM-Chronovélo :  plus c'est gros plus ça passe !
Il s’est dit jusqu’au 20H de TF1 du 11 janvier que l’usage du vélo a été multiplié par 6 à Grenoble. C’est une énorme infox. Il passe 2150 vélos par jour sur le cours Lafontaine. Où sont les 20 200 vélos qui devaient remplacer 20 800 voitures ? Quelles conséquences sur la pollution ?
cliquer ici pour lire le communiqué de presse

7 novembre 2019 - L'impact de CVCM sur le commerce & la demande du retour urgent de l'accessibilité
[...] Le Centre-Ville de Grenoble était, selon PROCOS, le 4ème le plus dynamique de France. C’était en 2016, juste avant CVCM.
Mais en 2018, l’année juste après CVCM, Grenoble est passée dans le dernier tiers des métropoles !   En effet, toujours selon PROCOS, 2/3 des métropoles ont « un taux de vacance de locaux commerciaux relativement faible (inférieur à 7 %) et qui n’évolue pas, voire décroît. »
Comment expliquer une telle dégradation, qui en seulement deux ans a fait tomber la 4ème ville la plus performante de France au bas du classement des métropoles ? [...]

9 octobre 2019 - Décryptage de la publication d'Atmo + bilan de CVCM
Nous décryptons la publication d'Atmo du 3 octobre relative à l'impact selon eux de CVCM sur la qualité de l'air.
La conclusion donne aussi le bilan concernant le commerce, les embouteillages, la santé.

14 juin 2019 – CVCM / Grenoble : NI ÉTUDE D’IMPACT, NI MESURE DES CONSÉQUENCES !

Accédez à notre COMMUNIQUÉ de PRESSE illustré par cette PRÉSENTATION
Pour une lecture rapide : ci-dessous le premier paragraphe du communiqué de presse.

Le nombre d’admissions aux urgences pour cause respiratoire est immédiatement et significativement impacté par l’augmentation de la congestion automobile. L’observation des journées de grève des transports publics l’a démontré (source INSEE, 27 mai 2019).
Grenoble subit une aggravation continue de la congestion automobile depuis le nouveau plan de circulation de « CVCM », mis en place en mai 2017. Dixième ville française la plus embouteillée en 2016, elle a bondi en sixième position en 2017 puis a pris la cinquième place en 2018. Cinq places de plus en seulement 20 mois de « CVCM », un triste record !
Alors qu’il y a eu omission de l’étude d’impact, au moins y a-t-il eu l’étude sérieuse par Atmo des conséquences sur la qualité de l’air, comme Grenoble à Cœur l’avait demandé au Président de la Métro et au Maire ? Non, malgré les faits ci-dessus énoncés ainsi que les nombreuses alertes, aucune station fixe ou mobile de type « urbaine/trafic » n’a été déployée à notre connaissance en supplément de l’unique station du boulevard Foch. La priorité a été mise ailleurs, comme le montrent le « buzz » sur les micro-capteurs (pourtant non homologués par la CE !) ou la décision d’installer une station … au cimetière. Quel contraste dans les moyens avec le nombre de pelleteuses qui ont envahi les artères de la ville depuis plus de deux ans !

Clairement, les moyens n’ont pas été sérieusement mis alors que le coût officiel et minimal de « CVCM » dépassera les 12,5 M€, alors que la Métro a emprunté 100 M€ auprès de la Banque Européenne d’Investissement pour financer sa politique environnementale ...

2 mai 2019 - 11 ans de retard par rapport au Plan de Protection de l'Atmosphère de février 2014

Nous avons pris connaissance des prévisions sur la qualité de l’air que M. Piolle a communiquée par tweet.
Nous nous étions déjà exprimés à ce propos dans notre lettre du 12 novembre 2018. Nous y expliquions qu’en annonçant pour 2025 la prévision du respect à Grenoble de la limite autorisée en NO2 dans l'air, M. Mongaburu prenait acte d'un retard de 10 ans par rapport au Plan de Protection de l'Atmosphère (PPA) signé en février 2014 par la Ville et la Métro.
L’annonce pour 2026, faite aujourd’hui par M. Piolle, ajoute une année supplémentaire à ce retard.
Comme on le voit ci-dessous, la carte annoncée pour 2026 par le tweet de M. Piolle est identique à celle que le PPA prévoyait pour 2015 (page126)Précisons enfin que les deux cartes montrées par M. Piolle sont virtuelles, produites par un modèle mathématique dont le lien avec la réalité reste à démontrer.

17 juillet 2018 - Le Tour de France valide la proposition de Grenoble à Coeur
Le Tour de France évitera le Bd Agutte Sembat. C’est raté pour une fois qu’il aurait pu être vivant, alors qu’il est désert depuis plus d’un an. Le Tour de France a choisi de passer par le Bd Gambetta. Rappelons que c’est la proposition de Grenoble à Coeur qui n’a pas été écoutée.
NB : l’axe E. Rey – A. Sembat est actuellement entièrement libre de tous travaux, de l’Isère jusqu’à la rue Hoche.

19 mai 2018 - Grenoble à Coeur, collectif non partisan
Mesdames et Messieurs de la presse et des média. 
Grenoble à Cœur est un collectif non partisan qui demande à tous les élus et responsables, quelle que soit leur appartenance politique, d’écouter l’expression de la société civile grenobloise. Grenoble à Coeur ne soutient aucune organisation ni homme politique mais est disponible pour rencontrer toutes celles et ceux qui s’intéresseraient à son action. Il appartient à ces organisations et ces personnes de voir si elles nous donnent ou pas leur support, c’est leur décision. Nous démentons toutes assertions présentes ou passées qui diraient autre chose que ceci.

22 avril 2017 - notre COMMUNIQUÉ du 21 avril publié par le DL

21 avril - COMMUNIQUÉ de GRENOBLE à CŒUR
Le juge des référés du tribunal administratif de Grenoble a rejeté notre demande de suspension du projet “CVCM”, considérant, en l’état de l’instruction, ne pas disposer d’éléments créant un doute sérieux quant à la légalité de la délibération du 3 février.
Nous estimions, par l’utilisation de cette procédure d’urgence, pouvoir obtenir gain de cause au plus vite. En l’état de l’instruction, ce n’est pas le cas pour l’instant aux yeux de la justice et nous le regrettons vivement. Cependant, ceci ne présume en rien du succès de notre démarche lorsqu’elle sera ultérieurement jugée sur le fond.
D’autant plus que les faits nous donnent raison. Les embouteillages sont déjà là avec tout leur cortège de nuisances pour les déplacements, l’environnement et la santé. Et ce bien que nous soyons en pleine période de vacances ! C’est pourquoi notre détermination reste entière tant nous sommes convaincus de la vérité de nos arguments.
Nous maintenons donc notre proposition alternative. Nous maintenons aussi notre action, y compris par toutes autres voies juridiques encore à notre disposition ...

14 avril - notre COMMUNIQUÉ du 11 avril publié par le DL et place Gre Net

11 avril - COMMUNIQUÉ de GRENOBLE à CŒUR
Grenoble à Cœur et 119 requérants individuels ont déposé un référé en suspension au Tribunal Administratif sur le projet "CVCM", qui sera jugé le jeudi 20 avril à 10h.

Il est extrêmement choquant pour tout citoyen d'apprendre en lisant la presse ce mardi 11 avril que la communication de La Métro et de la Ville annoncent le passage en force par la fermeture du boulevard Agutte Sembat et des rues République-Montorge la veille même du jugement !


4 février - COMMUNIQUÉ de GRENOBLE à CŒUR
Nous avons, en interruption de séance du conseil métropolitain, porté le message de la société civile grenobloise. Nous y avons lancé un appel à dépasser les clivages et les arrangements politiques. Ils ont repris place après notre intervention, à de rares exceptions près et avec le résultat que vous savez.
Bien que programmé d’ici peu, l’infarctus du coeur de Grenoble n’est toujours pas une fatalité.
Nous maintenons notre proposition alternative. Nous maintenons notre demande de moratoire. Nous maintenons notre action.

3 février - NOTRE INTERVENTION AU CONSEIL MÉTROPOLITAIN
cliquez ici pour lire toute l'intervention


31 janvier - COMMUNIQUÉ de GRENOBLE À CŒUR
Nous, Grenoble à Cœur, appelons à un rassemblement devant le siège de la Métro de 08h à 10h30 ce vendredi 03 février avant le vote du projet CVCM / Grenoble.
Faut il, pour être entendus, représenter plus de cinq Unions de Quartiers nord et sud de Grenoble, plus de quatre Syndicats professionnels, plus de quatorze Unions Commerciales ?
Les artères d’un cœur bouchées, Agutte Sembat et République-Montorge, cela  se nomme un infarctus. C’est pourtant ce que prévoit le projet CVCM / Grenoble, sous des apparences faussement attractives.
Rappelons qu’un projet prévoyant la « seule » fermeture d’Agutte Sembat avait été écarté il y a quelques années, au vu d'une étude révélant des conséquences catastrophiques sur la circulation dans Grenoble et l'agglomération.
Les bonnes intentions de CVCM ont notre plein accord, nous le disons depuis le début. Mais les bonnes intentions ne suffisent pas. C’est donc avec  détermination que nous refusons une réalisation dont les conséquences n’ont fait l’objet d’aucune étude sérieuse. Tout montre pourtant qu’elles seront négatives sur la pollution, la santé, la fluidité des déplacements, la vitalité économique.
Nous, Grenoble à Cœur, sommes pour un projet “Cœurs de Ville Cœurs de Métropole” réussi. Nous avons jeté les bonnes et solides bases d’une  alternative dont il faut compléter la construction.
Pour toutes ces raisons, nous demandons un moratoire de CVCM / Grenoble et nous appelons au rassemblement ce vendredi devant la Métro, rue Malakoff.
Grenoble à Cœur est un collectif non partisan qui demande à tous  les élus, quelle que soit leur appartenance politique, d’écouter l’expression de la société civile grenobloise. Les clivages politiques n’ont pas leur place dans le vote de l’avenir du cœur de la métropole grenobloise. Nos concitoyens seront informés de la façon dont le vote s’est déroulé.

19 janvier - Proposition pour un projet CVCM réussi


13 janvier 2017 - la réponse musclée à notre message pacifique aux voeux de la Métro

6 janvier 2017 - notre communiqué (lire aussi l'article du DL en rubrique presse)


22 décembre 2016 - réunion à la Métro


12 décembre 2016 - lettre aux élus métropolitains


11 décembre 2016 - notre relance de Mr C. Ferrari, publiée dans le DL


7 décembre 2016 - pas de réponse de Mr Ferrari, nous relançons



30 novembre 2016 - l'alternative à CVCM pour le Coeur de Ville



30 novembre 2016 - L'autre projet de piétonnisation

30 novembre 2016 - Un projet alternatif pour le réaménagement du centre ville



17 Novembre 2016 - La lettre, laissée sans réponse, de Grenoble à Coeur à Mr Ferrari